BIG DATA, un des defis plus grands de l'avenir agricole

19 Noviembre 2018 | Blog
array(4) { ["token"]=> string(32) "7689zg277vh9y4199e38pgj2id73dn6w" ["user"]=> string(0) "" ["location-teyme"]=> string(2) "fr" ["lg-teyme"]=> string(2) "fr" }
BIG DATA, UN DES DEFIS PLUS GRANDS DE L'AVENIR AGRICOLE

Big data, radio détection, robotique, drones, systèmes capteurs, Internet des Choses (IoT), Blockchain, machinisme agricole automatisé ... Le futur agricole passe inéluctablement par la numérisation, qu'implique donner un pas avant dans l'innovation des processus agricoles. 

Ce défi consiste à être plus efficace lorsque l'augmentation obligatoire de la productivité nous force à être respectueux avec les standards de durabilité demandées par notre société actuelle.  

L'agriculture a divers défis à niveau d'innovation. Il faut produire davantage, avec les mêmes ressources ou même moins, et au même temps respecter strictement l'environnement qui nous entoure.  

Le futur de l'agriculture est prévu sur une scène où la numérisation des processus prends une importance décisive. L'innovation agricole apparaît étroitement liée à l'émergence et développement des Technologies de l'Information (TIC).  

"La compilation, identification et analyse historique des data obtenus (Big Data) devient un outil essentiel pour la traçabilité, l'impact environnemental et l'optimisation des ressources, selon le consultant M. Mariano Larrazabal. 


L'EMERGENCE DE L'INNOVATION AGRICOLE

Les modèles productifs n'arrêtent pas à évoluer au rythme marqué par la demande d'une population mondiale qui croît constamment. Le professeur Enrique Ballestero a déjà prévu le 1991 que "si les coopératives et sociétés agroalimentaires espagnoles voulaient croître, être compétitives et répondre au rôle qu'on attendait d'elles comme instruments pour améliorer la qualité de vie des partners/agriculteurs, elles uniquement y pourraient réussir moyennant l'incorporation de la technologie et avec des systèmes de gestion modernes. Ceci est l'innovation agricole. 

Études récentes ont signalé que l'agriculture en Espagne a un potentiel technique d'automatisation du 57%. Il y a ainsi donc un long chemin à parcourir par lequel les exploitations 4.0 capables d'interconnecter du machinisme agricole avec des systèmes productifs auront une position privilégiée, car elles pourront adapter des écosystèmes productifs, parmi autres éléments, moyennant l'optimisation des matériaux, tels quels les engrais et produits phytosanitaires. 


BONNES PRATIQUES AGRICOLES

Les défis à niveau d'innovation agricole uniquement pourront être affrontés par sociétés de maturité prouvée sur le domaine agroalimentaire, capables de fabriquer des articles qui répondent aux standards requis par la nouvelle loi. 

C'est le cas de TEYME, dont les machines sont de plus en plus efficaces et montrent des gros progrès dans la gestion et l'utilisation de produits phytosanitaires. Dans celles-ci TEYME applique, appart de la normative, instructions de Bonnes Pratiques Agricoles et Environnementaux.

En plus pour répondre au processus de numérisation, TEYME a embauché un spécialiste en électronique, qui s'occupe de superviser et contrôler ce type d'outils relationnés avec le futur de l'agriculture. En plus, Teyme s'entoure des sociétés qui sont spécialistes dans cette affaire et est membre du Cluster de Machinisme Agricole Catalan (FEMAC) parmi autres organismes.  

Teyme dispose également d'un département de r+d qualifié, impliqué en solutions "smart", qui sont appliqués à sa vaste gamme de machines agricoles de la plus neuve génération et destinées à la Protection de Cultures. Contactez-nous pour obtenir plus d'information sur nos machines agricoles. Nous vous aiderons à trouver la machine plus convenable à vos besoins.  

Articles similaires

Nous utilisons des cookies à nous et à tiers pour améliorer l'expériénce de navigation et vous offrir contenus de votre intérêt.  Accepter