Comment marche un atomiseur ? Son fonctionnement pas à pas

22 Julio 2021 | Blog
array(4) { ["token"]=> string(32) "co7d66reo1uw7ocxwd4z1olx8d4l8bmj" ["user"]=> string(0) "" ["location-teyme"]=> string(2) "fr" ["lg-teyme"]=> string(2) "fr" }

Sur le domaine de l'agriculture, l'atomiseur est un outil indispensable pour la protection des cultures. Pour ceux qui envisagent acquérir des atomiseurs neufs il est important savoir comment ils marchent, leurs caractéristiques et fonctionnement, les pièces dont ils sont composés et à quel but ils s'utilisent.


Qu'est-ce que c'est un atomiseur agricole ?


L'atomiseur est une machine utilisée pour la pulvérisation de liquides, généralement phytosanitaires, qui protègent les cultures des plaies et de toute sorte des maladies.

Avec lui on peut traiter des différentes sortes de cultures comme vergers, vignes, maraîchères entre d'autres.

Chez Teyme nous dessinons en détail chaque machine pour certaines sortes de cultures. De cette façon, si on choisit l'atomiseur idéal, l'application est 100 % efficace et nous assure une grande productivité.


Comment marche un atomiseur ?


Pour connaître le mécanisme d'un atomiseur le plus important est de reconnaître ses parties fondamentales

1) Hélice : Elle produit de l'air qui est insufflé de façon qu'elle transporte les gouttes du produit phytosanitaire jusqu'à son pénétration dans la culture. Les hélices ont besoin d'une forte puissance pour virer. Ainsi il faudrait acquérir une machine qui soit munie de hélices de basse absorption de puissance et hautement performantes.

2) Déflecteur : Il repartit la distribution de l'air en différentes formes : radial, hélicoïdal, etc.

3) Pompe : La pompe s'occupe de l'impulsion du liquide des cuves aux jets. En fonction du nombre des litres avec lesquels on désire doser, du cadre de plantation et de la vitesse du traitement nous aurons besoin d'une certaine capacité de pompe. En plus, la pompe maîtrise le brassage dans la cuve remuant le liquide et empêchant sa stagnation.

4) Embrayage : Il utilise la force centrifuge pour transmettre le déplacement doucement, ce qui suppose un avantage pour la durabilité de la machine.

5) Multiplicateur : Il maximalise les tours de l'hélice par rapport aux révolutions de la prise de force.

6) Pulvérisateurs : Les pulvérisateurs, ou jets, sont ceux qui gèrent le liquide quand il sort. Ils sont placés sur des rangs dans la zone des collecteurs de l'unité d'air. La quantité de pulvérisateurs change par rapport au modèle d'atomiseur. Sur le bout on trouve la buse démontable qui permet de calibrer le type de pulvérisation.

7) Cuve : Elle s'agît du composant le plus gros et contient le liquide phytosanitaire. Les atomiseurs professionnels peuvent contenir entre 200 et 4.000 litres. Il est important qu'ils respectent la normative CE et que le vidange du produit soit total.


Comment on utilise un atomiseur ?


L'atomiseur est propulsé traîné par un tracteur et marche à travers des cultures. Lorsqu'il applique de façon contrôlée le traitement phytosanitaire, il faut bien calculer les besoins selon les caractéristiques de chaque culture. Il faut considérer que lorsqu'il peut avoir quelque accrochage contre le tracteur sur les virages, il faut faire attention à ces manoeuvres et conduire avec précaution.

Il y a des atomiseurs avec des différentes unités d'air, avec plus o moins débit ou plus o moins pression pour pouvoir traiter arbres de petite taille autant que arbres de grosse taille, pour lesquels il y a même des atomiseurs conçus sur mesure.

Connaître comment un atomiseur marche est fondamental à l'heure d'en acquérir un. Il faut choisir le plus adéquate pour la sorte de culture qu'on aille traiter.

Il faut rappeler l'importance de la qualité de l'air afin qu'il existe la pénétration maximale. Également il est important de pouvoir choisir machines à basse absorption. Ainsi, l'économie se multiplie par rapport au produit, lorsqu'avec l'atomiseur adéquate on utilisera uniquement la quantité indispensable.

Outre, on économise aussi en combustible et en temps d'application. Tout cela suppose une augmentation de la productivité et une efficacité plus haute, domaines dans lesquels Teyme est un spécialiste.


Comment choisir un atomiseur pour mes cultures ?


Actuellement, sur le marché il existe une grosse quantité d'atomiseurs avec des caractéristiques variées. Pour cette raison, à l'heure de choisir, l'agriculteur peut douter et n'être sûr le 100% sur quel est l'atomiseur le plus adéquate pour les besoins spécifiques de ses cultures. Dans ce cas choisir un atomiseur de qualité qui respecte les normes standard et s'adapte aux exigences et cultures est essentiel pour en assurer son utilisation longtemps et obtenir des excellents résultats dans l'application du traitement.

Parmi autres on doit considérer la vitesse et l'absorption de la machine ; la pression et le débit ; le type de pulvérisation, ainsi que le nombre de canaux ou la possibilité de dérive. Mais spécialement il est très important de choisir un atomiseur adéquat selon les cultures qu'on aille traiter. Chez Teyme, par exemple, on dispose d'une vaste gamme d'atomiseurs. Chaque un de ceux-ci possède des caractéristiques spécifiques pour couvrir n'importe quel besoin de l'agriculteur et pouvoir choisir la meilleure option selon le type de culture.

Si vous êtes intéressés à acheter un atomiseur notre équipe vous offre assistance personnalisée gratuite afin que vous puissiez profiter de toutes ses fonctions et performances. N'hésitez pas à nous contacter pour vous aider à trouver la meilleure option.

Articles similaires

Nous utilisons des cookies à nous et à tiers pour améliorer l'expériénce de navigation et vous offrir contenus de votre intérêt.  Accepter