Des chercheurs dessinent des robots autonomes pour la pulvérisation du vignoble avec plus de précision

22 Abril 2021 | Blog
array(4) { ["token"]=> string(32) "nqo8zbz4bj7ry81kyruw1ekb96p7umm9" ["user"]=> string(0) "" ["location-teyme"]=> string(2) "fr" ["lg-teyme"]=> string(2) "fr" }

Le développement des robots autonomes pour la pulvérisation de vignobles sur pentes de montagnes sans gâcher du produit phytosanitaire et favorisant l'Environnement et le bénéfice économique : voici le but principal du Projet européen SCORPION - Robots efficaces au coût pour la pulvérisation intelligente de précision, dirigé par l'Institut des Systèmes et de l'Ingénierie Informatique, de la Technologie et de la Science (INESC TEC).

"Les solutions actuelles pour la pulvérisation de vignobles se fondent principalement sur les pulvérisateurs attelés au tracteur et dirigés majoritairement par un conducteur. Cette approche est plutôt limitée quant à traitement de précision. Dans ce projet, nous avons uni des efforts pour développer un robot autonome qui puisse se déplacer de façon autonome, même dans des vignobles qui sont sur pentes inclinées, et calculer au même temps la quantité de phytosanitaires nécessaires pour traiter, moyennant capteurs qui mesurent la densité de la végétation. Cette solution fait aussi appel à radiations UV pour réduire la quantité utilisée de phytosanitaires", souligne Filipe Neves dos Santos, chercheur du INEST TEC et coordinateur du projet.

Les pulvérisateurs seront munis d'actionneurs électriques, LEDs UV et un système avancé de perception visuel (capteurs). En plus, cette technologie robotique sera modulaire, c'est à dire, flexible et adaptable, étant comprises la navigation avancée et solutions de sécurité, afin de permettre au robot d'agir de façon autonome, au même temps qu'il considère les pentes du terrain et les obstacles de la nature propres aux paysages de montagne.

Ces nouvelles technologies vont réduire l'utilisation de phytosanitaires et augmenteront les niveaux de mécanisation et automatisme sur vignobles et vergers dans les montagnes, ce qui va bénéficier l'Environnement (moindre pollution dérivée des produits chimiques) et l'économie.

Les prototypes vont être essayés le 2023, sur la région du Douro - la zone de vignoble de montagne plus large du monde, située au Portugal. L'Espagne et l'Italie vont aussi essayer ces robots.

INESC TEC est chargé de diriger ce projet, formé par l'Institut Pedro Nunes, la Société Portugaise d'Innovation (Portugal), TEYME, DEIMOS, INNOVI et €ECAT (Espagne), CERVIM et CNR (Italie), et la WUR (Université e Recherche de Wageningen (Pays Bas).

Le projet a reçu un Budget de 2.5 millions d'euros à travers du programme de la Commission Européenne de la Recherche et l'Innovation, Horizon 2020, selon l'accord numéro 101004085.


Pour des informations supplémentaires: https://scorpion-h2020.eu/

Articles similaires

Nous utilisons des cookies à nous et à tiers pour améliorer l'expériénce de navigation et vous offrir contenus de votre intérêt.  Accepter