Les pulvérisateurs agricoles et l'agriculture intégrée

11 Julio 2018 | Blog
array(4) { ["token"]=> string(32) "p1yp8kqhzylorfhnuet0nog8tx7muza8" ["user"]=> string(0) "" ["location-teyme"]=> string(2) "fr" ["lg-teyme"]=> string(2) "fr" }
Agriculture intégrée: minimiser les impacts d'agents extérieurs pour assurer les performances prévues

Nous lisons et entendons le mot «durabilité» et dans la plupart des cas celui-ci nous rappelle un concept récent, lié à l'Agriculture 4.0. Cependant, le terme apparaît dans le Rapport Brundtland de la Commission Mondial sur l'Environnement et Développement, qui date de 1987. On parle de «tel développement qui correspond aux besoins du présent sans compromettre les capacités des générations futures». Il y a un peu plus de 30 ans ! Ni trop ni trop peu. 

Quelques facteurs qui conditionnent l'évolution sont ceux auxquels encore aujourd'hui on appelle et qui étaient déjà présents à ce moment-là. Surtout un: la progressive augmentation de population, associée à l'espérance de vie. Plus des personnes à nourrir, plus d'aliments à produire. Cela suppose une grande exigence pour l'agriculture, d'autre côté, surveillée du près par rapport à son lien étroit avec l'environnement

L'explosion démographique est surtout prévue en Afrique et Asie-Pacifique qui sont des zones que généralement évoluent très lentement à échelle économique et sociale. Elles sont dépourvues de la suffisante capacité de se fournir elles-mêmes, surtout en raison de la pauvre variété alimentaire, ce que les producteurs étrangers, spécialement d'Europe et Amérique, ont utilisé pour entrer sur scène. 

Précisément dans ces deux continents plus avancés un courant d'opinion a réussi parmi leurs communautés et qui est orientée à promouvoir ce qu'on connaît comme à «agriculture raisonnée». Un système de production intégrée, a demi chemin entre «l'agriculture conventionnelle» et la «biologique», qui minimise l'utilisation des pesticides, engrais et engrais liquides et essaie de réduire la dépense d'eau pour la cadrer aux besoins spécifiques de chaque cas. Dans ce domaine, il faut souligner le rôle des pulvérisateurs agricoles.

Cependant hors d'autres considérations, les pulvérisateurs agricoles jouent un rôle fondamental dans ce sens-là car ils facilitent l'application des produits phytosanitaires pour contrôler les mauvaises herbes, infestations, maladies, etc.

Il y a des pulvérisateurs agricoles de différents types, en fonction de la façon comment on veut exécuter l'application et le transport du produit: mécaniques, hydrauliques, pneumatiques (appareils vigne), hydropneumatiques (atomiseurs), centrifuges, thermiques, autopropulsés, etc. Indépendamment de celui qu'on choisisse, il est aussi important de choisir correctement la buse par laquelle le produit coule et se filtre.

«L'agriculture raisonné» considère des nombreuses pratiques agricoles. Elle analyse la situation des terrains pour choisir ces méthodes plus adéquates de préservation, choisit celles variétés idéales pour les conditions climatiques de la zone et utilise des outils et systèmes pour préserver les ressources, en spécial les hydrauliques.

On peut même recourir à relâcher des insectes déprédateurs de plaies comme mécanisme de protection, bien qu'avant il faut connaître les seuils - quantité d'infestation- que chaque plantation permet avant prendre des mesures convenables de contrôle. 

L'urgente demande d'aliments qui s'approche va placer au limite les capacités productrices mondiales. On peut atteindre niveaux de production jusqu'à maintenant inconnus. Lorsqu'on ne prévoit pas d'augmentation des terrains cultivables sur la planète, il devient vital la recherche de méthodes qui, en réduisant l'impact environnemental, aboutissent à donner réponse à pareils niveaux d'exigences avec des meilleures performances.

Les agriculteurs ne pourront pas se permettre le luxe de travailler ouverts à la possibilité de pertes ou réductions considérables de leurs récoltes. «L'agriculture contrôlé» comprise comme à méthode de production prendra terrain pour minimiser les impacts d'agents extérieurs incontrôlables et assurera - hors de situations extraordinaires - les performances prévues. On pourra l'utiliser autant dans des terrains urbains que dans des terrains ruraux, en comprenant grosses serres professionnelles autant que terrains verticaux, exploitations de différentes dimensions, des cultures potagères urbaines et des cultures hydroponiques. 

Sur les fournitures agricoles est tombé toujours une énorme responsabilité quant au devoir de nourrir la population. Maintenant, en plus, il faut le faire accomplissant les exigences de durabilité de l'environnement, ce qui demande le support d'une technologie de plus en plus avancée de pointe, qui consiste en une large gamme de pulvérisateurs agricoles. «L'agriculture contrôlée» va continuer à progresser, mais il sera le savoir-faire et l'expérience des professionnels qui vont faire le reste à l'heure de choisir les méthodes plus valables pour augmenter la productivité

Articles similaires

Nous utilisons des cookies à nous et à tiers pour améliorer l'expériénce de navigation et vous offrir contenus de votre intérêt.  Accepter